Poires au four à la cannelle

RSS
Poires au four à la cannelle

La dent sucré? Rage de sucre? Essayez cette recette de poires cuites à la cannelle pour créer un dessert plus sain et fait d'ingrédients entièrement naturels!

Les sucreries et les friandises ne doivent pas toujours se concentrer sur de grandes quantités de sucre. Si vous choisissez soigneusement les ingrédients, vous pouvez préparer des desserts sains pour toute votre famille.

D'où provient ces envies de sucré?

Considérée comme une dépendance, celle-ci est  aussi difficile à se départir que les drogues telles l’héroïne selon le Dr Abram Hoffer. Une fois débuté la roue de la consommation de sucre raffiné de façon quotidienne (et c'est inévitable à moins d'éviter toute alimentation transformée!), on peut se trouver aux prises avec des variations importantes du taux d’insuline dans le sang au cours d’une même journée, ce qui laisse plusieurs conséquences ravageuses à tout l’organisme:

  • ostéoporose, caries dentaires, problèmes de peau (maladie en lien avec l'acidification du corps)
  • L’obésité, le diabète et les maladies cardiaques qui s'en suivent
  • Les troubles d’apprentissage
  • La dépression, la fatigue, le manque de motivation
  • les déséquilibres de la flore intestinale

Plusieurs causes et habitudes ont été associées au renforcement de  la dépendance au sucre:

  • Un déséquilibre en sérotonine. Ce neurotransmetteur est fabriqué dans le cerveau et est ensuite distribué dans tout le corps. Il a un impact sur  l’habilité à se reposer, se régénérer et à être serein. Le sucre a un effet similaire et vient temporairement compenser le manque de sérotonine. Le fait d’avoir des rages pour du pain, des pâtes ou d'autres sucreries et/ou autre féculent peut aussi provenir d’une insuffisance en sérotonine.
  • Un déséquilibre en dopamine, ce composant en déficience, favorise les dépendances.
  • L’alimentation raffinée, hyper transformée et industrielle (celle du quotidien) depuis plusieurs dizaines d'années et qui l'est encore pour beaucoup de gens aujourd’hui, parce qu’elle entraîne l’HYPOGLYCÉMIE. En état d'hypoglycémie la première  chose que notre cerveau réclame est le sucre, pour réparer rapidement la situation. 
  • Le stress et la peur : ces 2 émotions engendrent des mécanismes de libération du glucose dans le sang. Notre corps croît qu’il doit manger, faire des réserves de carburant, pour avoir à se défendre, à lutter, à courir des heures pour se sauver… et ce même si les peurs et le stress sont imaginaires. Ces deux émotions sont vécues à répétition dans notre quotidien doivent impérieusement être gérés sainement.

 

 

Qu’est-ce que les rages de sucre peuvent indiquer sur notre santé ?

  • On fait des périodes d'hypoglycémie 
  • Nos glandes surrénales souffrent d'épuisement , ainsi que celles du pancréas et du foie ;
  • Nous avons des carences nutritionnelles (vitamines B, calcium);
  • Des déséquilibres en certains neurotransmetteurs tels la sérotonine (l’harmonisateur du cerveau) et la dopamine (responsable du voltage du cerveau :puissance, réflexes, focus mental et intellectuel)

 

Quels aliments sont à éviter pour contrôler notre consommation de sucre?

  • Les boissons caféinées (café, thé, colas), épuisent les glandes surrénales qui ne peuvent plus élever élever le glucose du sang, lorsque l’organisme est à jeun ;
  • Les farines blanches et l’alcool : ils affaiblissent le foie, qui ne peut plus correctement stocker puis relâcher le glucose dans le sang
  • Les farines blanches, le pain blanc, les pâtes blanches, les pâtisseries raffinées : le corps les considère comme du sucre blanc.
  • Le gluten : il donne envie de manger du sucre
  • Les boissons gazeuses : sucrées au sirop de maïs riche en fructose, ils créent une forte dépendance ;
  • Le sel et le vinaigre encouragent l’ingestion de sucre pour équilibrer les saveurs ;
  • Les viandes, poissons, le fromage créent aussi un désir de sucre élevé, parce qu’il est démontré que quand ils sont nombreux dans l’alimentation, le sucre est plus largement consommé.

Quoi manger pour limiter les envies de sucre ?

Voici quelques pistes de groupes d'aliments qui parviendront à vous aider à contrôler vos envie de sucré.

  • LES PROTÉINES, pour stabiliser votre taux de sucre dans le sang : lentilles, des haricots noirs, pois chiches, noix, graines
  • LES GRAISSES DE QUALITÉ, pour avoir une source d'énergie à plus longue durée que le sucre: avocats, huile d’olive, graines, noix, légumes feuilles

  • LES FIBRES, pour ralentir le processus de digestion ce qui va stabiliser votre taux de sucre dans le sang : les noix, les graines, les baies et les carottes.

  • LES ALIMENTS RICHES EN PROBIOTIQUES, pour lutter contre candida albican, un champignon naturellement présent dans notre organisme et qui se nourrit de sucre! :  vinaigre de cidre de pomme, kombucha, kéfir, choucroute, kimchi, etc.

  • LES ALIMENTS ACIDES, pour contrer naturellement l'envie de sucré, ralentir la digestion et maintenir le taux de sucre stable: choucroute, le kimchi, le citron

  • LE CURCUMA: épice aux incroyables vertues dont diminuer le taux de sucre sanguin et lutter contre la résistance à l'insuline



Alors on se lance, avec un dessert qui combine fibres, protéines et bons gras! Régalez-vous!

 

 

Poires au four à la cannelle

Ingrédients


2 poires
2 cuillères à thé de cannelle
2 cuillères à thé de sirop d'érable 
3 cuillères à soupe de noix de Grenoble 

Instructions

  1.  Préchauffez votre four à (350 ° F).
  2. Coupez les poires en deux.
  3. À l'aide d'une cuillère à soupe, évider les graines de chaque moitié
  4. Remplir de noix de Grenoble et arroser d'environ une demi-cuillère à thé de sirop d'érable sur chaque moitié.
  5. Terminez-les avec quelques traits de cannelle en poudre
  6. Placez-les sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier parchemin et mettez-les au four pendant environ 25 minutes.



 Bon appétit 

 

Caroline
Présidente Hippocrate Bio

Article précédent Article suivant

  • Caroline Bisaillon